Dîner Top Manager : seconde édition !

Dîner Top Manager

 

Lundi 19 juin s’est tenu le Dîner Top Manager, au cours duquel nous avons proposé à 6 Centraliens de rencontrer Henry Carrez lors d’un repas à l’Arrière-Pays à Lille. L’ancien directeur d’Alten Nord, désormais directeur d’Emisys Lille a eu la joie de partager son expérience et son parcours dans le conseil en ingénierie avec des élèves-ingénieurs de l’Ecole Centrale de Lille. Ces derniers ont pu discuter d’orientation professionnelle, du quotidien d’un manager au sein d’un cabinet spécialisé en gestion de projets mais également de leurs propres projets. Ces projets d’ingénierie, qu’ils réalisent en 3 à 4 semestres au sein de l’Ecole, allient travail en équipe, expertises techniques et gestion de projet afin de développer des solutions innovantes pour répondre aux défis de demain.

 

Ce moment détendu a permis à chacun d’échanger, liant formation d’excellence et réalité entrepreneuriale, sans oublier de passer du bon temps autour d’un repas de qualité.

 

Sans plus attendre, nous vous présentons les différents projets représentés par les élèves-ingénieurs lors du repas :

 

Le Projet Safe2Go :

Notre projet s’intéresse à la recherche d’une méthode d’évaluation du style de conduite. Contrairement à de nombreuses applications, nous utilisons la vidéo, couplée à d’autres capteurs afin de mesurer les paramètres de conduite : respect du code de la route, manœuvres brusques, etc… Basé sur des techniques de deep learning, le système permet de noter le style de conduite des usagers afin d’obtenir des tarifs préférentiels auprès des assurances et identifier des problèmes particuliers de comportements au volant.

 

Le Projet eCowloFarm :

Le projet eCowloFarm a pour vocation de valoriser la chaleur produite par un méthaniseur au sein d’une exploitation agricole. En effet, la mise en place d’une telle infrastructure au sein d’un élevage s’inscrit dans une agriculture durable, en permettant de valoriser le méthane, aujourd’hui directement rejeté dans l’atmosphère, et le fumier. De plus, en valorisant cette matière organique, la méthanisation permet par la suite de produire du biogaz, source d’énergie renouvelable et un digestat, utilisable comme fertilisant. Or, ce processus s’accompagne d’une production de chaleur qu’il est également intéressant d’exploiter. C’est dans ce cadre que nos partenaires ont fait appel à nous.

 

Le Projet Centrale Lille Propulsion :

Nous participons à un concours européen, le Défi Aérospatial Etudiant, supporté par les grandes industries européennes de l’aérospatial. L’objectif est d’étudier un avion suborbital sous un angle particulier, la propulsion pour notre part. Ainsi, nous nous intéressons particulièrement au refroidissement du moteur de l’avion qui permet aux passagers d’atteindre la frontière de l’espace, d’expérimenter les sensations éprouvées par les astronautes, avant de revenir se poser sur Terre. Nous visons à modéliser, simuler et optimiser des systèmes de refroidissement adaptés pour ce contexte.

 

Le Projet Hôpital sous Tension :

Le projet Hôpital sous Tension est parti du constat qu’aujourd’hui en France les services des urgences sont surchargés. Cela influe sur la qualité des traitements des patients et sur les conditions de travail des médecins. C’est pourquoi notre objectif est de créer un logiciel d’aide à l’ordonnancement pour les médecins urgentistes et ainsi, à la fois réduire le temps d’attente moyen et améliorer les conditions de travail des médecins en réduisant la part d’imprévus quotidiens.

 

Le Projet Pediatrick :

Notre projet Pediatrick vise le développement d’un algorithme d’ordonnancement des flux de patients arrivant aux urgences, afin de réduire les phénomènes de tension et de surcharge en travail du personnel hospitalier. Nous adaptons particulièrement l’algorithme au Service d’Urgences Pédiatriques de l’hôpital Roger Salengro, à la différence du projet Hôpital Sous Tension qui l’applique au Service d’Urgences Adultes.

 

Le Projet B-Pulse :

Alors que de nombreuses maladies cardiovasculaires peuvent être décelées avant l’arrivée des premiers symptômes, les accidents cardiovasculaires demeurent une cause de décès très importante (plus de 50 000 décès chaque année en France). Notre projet a pour but de concevoir un bracelet connecté à une application smartphone qui pourra mesurer certaines données vitales de l’utilisateur et ainsi permettre de détecter et prévenir les accidents cardiovasculaires.

 

Nous laissons le mot de la fin à Henry Carrez :

 

« Que du plaisir! Des Centraliens passionnés par leur projet, et soucieux de leur avenir.

Merci CLP pour ce bon moment de partage en toute convivialité. A refaire ! »